Voici notre test de la tondeuse robot Robomow RS 625, le modèle intermédiaire (terrain jusqu'à 2500 m2) de la série haut de gamme de chez Robomow.

La gamme RS de Robomow représente le haut de gamme de la firme Israélienne, bien connue désormais du grand public.

Cette fratrie est composée de trois modèles : la RS 615 pour 1 500 m², la RS 625 conçue pour 2 500 m² et la RS 635 allant jusqu'à 3 500 m². Les trois modèles présentent les même caractéristiques techniques, seules les batteries diffèrent pour augmenter l'autonomie et donc la capacité de tonte maximale.

Nous ne testeronsd donc qu'un seul modèle, la RS 625, concurrente directe de l'Automower 420 de chez Husqvarna.

ERGONOMIE

Si vous êtes habitué de cette série, le design vous sera incontestablement familier. Les RS sont les plus impressionnantes des robots tondeuses destinés au grand public. Elles sont en effet très larges (elle tondent sur une bande de 56 cm !) et ressemblent presque à des petits tracteurs en action.

Concernant l'installation, il faudra bien penser à l'organisation de votre câble périmétrique car cette tondeuse est faite pour des surfaces de 2500 m². Pas de panique cependant, tout est bien expliqué dans le manuel et il n'est pas franchement nécessaire d'être bricoleur pour configurer l'espace de tonte à l'aide du câble périmétrique. Notez que plusieurs zones différentes sont programmables et que vous n'êtes pas obligés de créer une parcelle d'un seul tenant.

L'écran de contrôle est situé vers l'arrière et surplombe les boutons de commande. Celui-ci est intuitif, quoique peut-être un peu moins clair que celui de la firme Husqvarna, pour les non-initiés aux appareils digitaux. Seul bémol à son apparence, cette tondeuse robot atteint les 20 kg et c'est pour cela que Robomow a choisi des roues crantées et larges : motricités accrue et labourage moindre.

DEPLACEMENTS

Comme la plupart des robots tondeuses, celle-ci ne dispose pas non plus d'une navigation GPS. Un point faible que nous aurions souhaité voir évoluer comme le font quelques constructeurs nouvellement. La RS 625 va donc se déplacer de manière aveugle et aléatoire en se contentant simplement de changer de direction lorsqu'elle rencontre un obstacle (ou le fil périmétrique) via son armada de capteurs externes.

En pratique, ceci n'est pas forcément dérangeant car la tonte fini par être absolument homogène. Le principal défaut et qu'il n'y a évidemment pas d'économie de batterie car comme la tondeuse n'est pas capable de savoir où elle est déjà passée, il lui faudra beaucoup plus de temps pour couvrir l'intégralité de la surface qu'un robot intelligent optant pour la navigation GPS.

La base de la RS625 consomme 6,1 watts lorsque la tondeuse est chargée sur sa base ou en train de tondre. Un mode économie permet néanmoins de mettre en veille la tondeuse pour une consommation nulle.

La machine utilise une batterie 26 V Lithium fer-Phosphate (LiFePO4) d'une capacité de 4,6 Ah, vendue entre 220 et 250 € environ. Son changement nécessite un retrait du capot mais peut être réalisé sans outil et sans franchement de capacités en mécanique. C'est un point fort, surtout vis-à-vis de son concurrent direct Husqvarna.

TONTE

Cette tondeuse robot dispose de deux lames en triangle. Elles sont installées sur un "carter de tonte flottant" afin de mieux s'adapter aux irrégularités et aspérités du terrain. Elles sont d'origine très affûtées et proposent une tonte impeccable. Sachez que le constructeur recommande de les changer à chaque saison, et que le lot de deux lames avoisine les 40 €.

Typées rasoirs, ces lames tranchent impeccablement l'herbe au lieu de la broyer. Ce procédé s'appelle « mulching" et permet de nous affranchir considérablement de la corvée de ramassage de l'herbe. En effet, à force de tontes, les débris d'herbe vont naturellement servir d'engrais pour la génération suivante et ainsi offrir petit à petit une homogénéisation de votre pelouse ou votre terrain.

Grâce à sa batterie de 4,6 Ah, la RS625 tond pendant environ 60 min après un peu plus de 100 min de charge, pour une consommation de 0,31 kWh.  Cette consommation électrique peut paraître élevée, notamment face à ses concurrentes de chez Husqvarna (Automowers), mais il ne faut pas oublier que la RS 625 tonds une largeur deux fois plus importante que ses concurrentes à chaque passage !

Comme pour tous les robots tondeuses, le retour à la base lorsque la batterie est au plus faible se fait automatiquement.

PROGRAMMATION

Au contraire de ses concurrent Husqvarna et Gardena, l'écran LCD de cette tondeuse est petit. Heureusement une application dédiée nous permet de paramétrer la machine sans soucis car les menus sont enfantins. La possibilité de pouvoir gérer jusqu'à 7 zones de tonte est un gros plus, surtout pour une capacité de tonte de 2500 m2 ! 

Niveau sécurité, la machine dispose d'un code PIN, d'une alarme anti-vol et de capteurs de sécurité qui l'empêche de continuer de travailler si elle rencontre un animal ou un enfant. Nous vous conseillons tout de même de ne pas la laisser en route si votre pelouse est utilisée.

Il est possible de régler les heures de tonte, pour l'empêcher de travailler la nuit ou le week-end par exemple. La machine s'adapte toute seule à la pousse de l'herbe, un point positif de plus.

En conclusion, nous n'avons pas grand chose à redire sur cette machine. Le principal point fort est sa capacité de tonte professionnelle : que l'herbe soit haute ou que le terrain soit pentu, la robomow avale les kilomètres sans broncher.

Il faudra par contre minutieusement installer le câble périmètrique car ses déplacements aléatoires ne sont efficaces que si l'installation est correctement pensée. Là encore, le manuel est très bien fait et il est clairement expliqué comment gérer les premières utilisations. 

Mise à Jour 2017

Comme toujours, nous essayons de décortiquer l'offre des constructeurs de tondeuses robot pour vous afficher une préférence en terme de fiabilité et de performances.

Même si Robomow fait de net progrès en terme de tonte, Automower reste pour nous encore au-dessus en cette année 2017. Notre observation n'est pas le seul paramètre de ce choix, merci à nos lecteurs de nous faire parvenir leurs retours ! 

Dans cette gamme de prix et de surface de tonte, c'est donc l'Automower 420 qui aura notre coup de coeur pour 2017 ! Légèrement plus chère, elle offre une fiabilité et une qualité de tonte supérieure.

 

Robomow RS 625

1NOTE FINALE : 7.5/10

 

OU ACHETER LA ROBOMOW RS 625

Comme pour tous nos tests, nous essayons de trouver l'offre la moins chère pour le robot traité. A cet instant (Juin 2017), c'est chez Amazon que le prix est le plus intéressant avec une offre aux alentours de 2600 € !

Si vous décidez d'acquérir ce véritable petit tracteur automatique, n'hésitez pas à nous faire part de vos retours ! 

FICHE TECHNIQUE DE LA MACHINE

  • Poids : 20 Kg
  • Niveau sonore : 57 dB constatés
  • Système de tonte : 2 lames auto-pivotantes.
  • Navigation : Capteurs externes + fil périmètrique.
  • Programmation : Oui
  • Hauteur de la coupe : 2 à 8 cm réglables
  • Surface de travail : 2500 m2